/ Blog

Ce que vous ne saviez pas sur les distributeurs automatiques à l’étranger 🏧

Il y a souvent une question très sournoise cachée au fond des distributeurs automatiques et des terminaux de point de vente dans le monde entier. Savoir comment y répondre peut vous aider à économiser lors de votre prochain voyage à l’étranger. 💸

Lorsque vous utilisez votre carte à l’étranger, la plupart des distributeurs automatiques de billets (DAB) détectent automatiquement le pays d’émission de votre carte. Le DAB suppose alors que vous ne possédez pas de compte en monnaie locale, et vous proposera de faire la conversion lui même (à son propre taux, bien évidemment…).

Débit en GBP / avec conversion / en devise locale ?

Le message ci-dessus confirme que le DAB ne vous donnera de cash que dans la devise locale, quelle que soit la devise dans laquelle vous choisissez de débiter votre compte. Il souligne également qu’un supplément de 6% est inclus dans le taux affiché à l’écran, et donne un coût exact en Livres Sterling (GBP) pour le retrait de 200 Euros.

Bien qu’il s’agisse d’un montant fixe dans votre devise, il faut se méfier de l’offre de la machine car elle admet ouvertement qu’elle ajoute 6% de frais au taux de change.

Si vous choisissez cette option, le distributeur automatique de billets peut appliquer son propre taux de change. Ce taux a généralement une majoration sur le taux interbancaire (dans ce cas 6%), permettant au fournisseur de DAB de faire un profit sur votre transaction.

Débit en EUR / sans Conversion / en devise Locale?

Débiter votre compte dans la devise locale (dans l’exemple, EUR) peut vous sembler être le mauvais choix car on ne vous montre pas le taux, mais c’est votre meilleur option si vous êtes chez Revolut.

En choisissant cette option le DAB facturera votre carte en euros, et surtout il permettra à l’émetteur de la carte de gérer la conversion et donc de bénéficier du taux de change de votre banque (avec Revolut le taux de change interbancaire, et donc pas de majorations ou de frais cachés)

De plus, si vous utilisez votre carte Revolut et que vous possédez déjà un compte en euros, le DAB piochera simplement les fonds sur le compte en monnaie locale.

Pourquoi l’option “pas de conversion” est-elle meilleure ?

Le processus décrit un peu plus haut s’appelle la conversion dynamique des devises (DCC).

La DCC a été lancée au milieu des années 90 pour aider les consommateurs à mieux comprendre les taux de change, puisque le fournisseur de services DCC (généralement une tierce partie) affiche le montant à régler directement dans la monnaie nationale de l’utilisateur.

Dans la pratique, de nombreuses personnes se retrouvent perdues avec les différentes options de conversion et, par conséquent, en voyant un montant dans leur monnaie habituelle pourraient être tentées de l’accepter, étant la solution la plus simple.

Cependant, étant donné que les fournisseurs de DCC sont autorisés à ajouter des frais au taux de change (6% dans notre exemple), le montant final déduit du compte de l’utilisateur sera systématiquement plus élevé qu’en passant par la conversion de la banque émettrice de la carte. En d’autres termes, répondez toujours “NON” aux taux proposés par les terminaux de paiement ou les distributeurs.

Encore une fois, n’oubliez pas de toujours choisir l’option “aucune conversion”, “sans conversion”, “débit en monnaie locale” ou toute autre option qui permet à l’émetteur de votre carte d’exécuter la conversion, et non au fournisseur de CDC.